Home » Régions » Afrique de l’Est » Tanzanie

Tanzanie

La violence à l’égard des femmes et de enfants dans les familles et les espaces publics sont un obstacle majeur à leur participation à la vie familiale et communautaire. Notre travail en Tanzanie vise à promouvoir l’inclusion, à protéger les droits des enfants et des jeunes et à outiller les communautés à lutter contre la violence faite aux femmes.

Une femme sur deux en Tanzanie est victime de violence—psychologique, physique et/ou sexuelle de la part d’un conjoint. Près de 75% des enfants de moins de 18 ans ont subit de la violence physique et/ou sexuelle.

Cependant, la plupart des cas de violence ne sont pas rapportés puisque la violence est largement acceptée comme réalité culturelle.

Une étude de base menée par Equitas et notre partenaire TUSONGE en 2015 auprès de trois communautés de la région du Kilimanjaro confirment que la violence à l’égard des femmes, des enfants et des jeunes dans les familles et les espaces publics sont un obstacle majeur à leur participation aux processus de décisions qui affectent leurs vies.

La voix des femmes, des enfants et des jeunes n’est pas entendue dans les communautés et les familles.

 

Nos solutions

 

Par l’éducation aux droits humains, Equitas travaille à :

 

  • outiller les membres des communautés avec les connaissances et compétences en leadership pour changer les comportements et influencer le discours public pour lutter contre la violence au sein des familles et des communautés.
  • construire des partenariats entre la société civile, les autorités locales et les leaders communautaires pour lutter contre la violence à l’égard des femmes, des enfants et des jeunes par l’entremise de dialogues politiques et l’implantation de lois.
  • renforcer les réseaux nationaux et communautaires, ainsi que les mécanismes existants qui soutiennent la lutte contre la violence à l’égard des femmes, des enfants et des jeunes.
  • disséminer des bonnes pratiques, leçons apprises, résultats de recherche et outils d’éducation sur une base régionale et nationale dans des forums et dialogues.

Notre impact

« Lorsque vous renforcez l’autonomie des femmes à prendre des décisions, c’est toute la communauté qui en bénéficie. »
– Membre d’une communauté, mai 2015.

« Je me sens responsabilisé. Ça, c’est du renforcement des capacités. »
Michael Reuben, ancien participant au Programme international de formation aux droits humains d’Equitas

 

Par nos activités en Tanzanie, nous avons :

  • déployé des approches innovatrices pour mobiliser la communauté. En tant que partie intégrante de l’approche d’Equitas visant à inclure les participants à chaque étape du projet, des Galeries d’exposition présentant les résultats des études de base ont été menées dans trois communautés et ont attiré des centaines de membres de la communauté.
  • appuyé les femmes de Msaranga à développer une confiance et une capacité accrues pour exercer un leadership dans leur communauté. De leur côté, les hommes ayant pris part aux formations et aux initiatives ont également affirmé que leurs attitudes à la maison vis-à-vis les tâches domestiques et les rôles traditionnels attribués aux femmes avaient changé.
  • rejoint plus de 1 800 membres de la communauté dans la région du Kilimanjaro en 2015-2016, soit trois fois plus que l’année précédente.

Nos partenaires

Equitas travaille en Tanzanie avec TUSONGE.

Notre travail en Tanzanie s’inscrit dans le cadre de Renforcer l’éducation aux droits humains à l’échelle mondiale, soutenu financièrement par le gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires Mondiales Canada.

DONNEZ. Soutenez notre action en Tanzanie.

L’éducation aux droits humains encourage le déploiement de solutions communautaires novatrices qui mènent au changement. Ensemble, nous pouvons y arriver. Donnez aujourd’hui.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste