On ne joue pas avec les droits et une programmation de loisirs stratégique créent un impact réel au Centre communautaire Bob Abate: l’histoire de Donna!

Home » Histoires du terrain » On ne joue pas avec les droits et une programmation de loisirs stratégique créent un impact réel au Centre communautaire Bob Abate: l’histoire de Donna!

On ne joue pas avec les droits et une programmation de loisirs stratégique créent un impact réel au Centre communautaire Bob Abate: l’histoire de Donna! Bonjour l’équipe On ne joue pas avec les droits! Il y a un nombre de parents qui sont venus me voir et qui m’ont parlé de notre camp pour les 7 à 10 ans. Ils ont exprimé comment ils ont vraiment aimé le format du camp basé sur les valeurs On ne joue pas avec les droits! et j’ai pensé que vous aimeriez connaître notre succès! Un de nos cadres a décidé d’utiliser les valeurs d’On ne joue pas avec les droits! pour aider à structurer les activités de son groupe. Les sept valeurs On ne joue pas avec les droits! ont été affichées dans le camp et chaque matin, le groupe a discuté des valeurs et choisi de se concentrer sur une valeur par jour. Ensuite, le groupe a sélectionné une activité On ne joue pas avec les droits! pour renforcer la valeur choisie et se concentrer sur l’identification des moyens pour mettre cette valeur en action tout au long de la journée. À la fin de la journée, le groupe a examiné les sept valeurs On ne joue pas avec les droits! et a utilisé des autocollants pour souligner la mise en œuvre réussie de la valeur! L’un des enfants de ce groupe a le syndrome d’Asperger et était initialement un peu timide et réticent. Après ses premiers jours, il a parlé à sa mère des activités faites au camp, et il a eu envie d’informer son groupe au sujet de son syndrome. Sa mère a été surprise; il avait été victime d’intimidation auparavant et sa famille avait toujours été réticente à nommer ouvertement son état de peur de l’isoler davantage. Le lendemain, avec le soutien du personnel du camp, il a expliqué sa condition aux enfants de son groupe. La réaction des enfants a été incroyable – ils ont posé des questions au sujet de ce que c’était que d’avoir le syndrome d’Asperger, et pour la première fois, cet enfant a pu être ouvert sur qui il est et être accepté et inclut dans le groupe. Sa mère a dit que c’était incroyable qu’il se sente si sûr dans ce groupe pour arriver à parler ouvertement de son syndrome d’Asperger. La réponse positive qu’il a obtenu des autres enfants a fait en sorte que son fils et elle se sentent beaucoup plus confiants quant à l’année scolaire à venir. C’est comme  la nuit et le jour dans ce groupe si on compare avec l’année dernière! Dans le passé, certains enfants avaient des désaccords, certains ne participaient pas aux activités lorsqu’ils avaient peur de ne pas être «assez bon», ou disaient qu’«ils étaient trop vieux pour le camp». Ce n’est pas le cas cette année! Les enfants sont engagés, coopératifs l’un avec l’autre et profitent avec enthousiasme des activités planifiées. Le camp est plein de parents qui nous demandent d’accueillir leurs enfants à la prochaine session. C’était merveilleux de voir la croissance de ce camp et de voir comment l’utilisation d’On ne joue pas avec les droits! a soutenu notre programmation et les objectifs de notre organisation. On ne joue pas avec les droits! a vraiment aidé à créer une expérience EXTRAORDINAIRE pour de nombreux jeunes. Un été merveilleux! Donna Densmore, Community Recreation Programmer, Bob Abate Community Centre, Toronto   (2013)

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste