PIFDH 2014 : un programme très bien adapté aux besoins des défenseurs des droits humains

Home » Histoires du terrain » PIFDH 2014 : un programme très bien adapté aux besoins des défenseurs des droits humains

Selon un sondage réalisé auprès des participants du Programme international de formation aux droits humains (PIFDH) 2014,  92 p. cent des répondants estiment que le programme répond entièrement à leurs attentes en matière de formation aux droits humains. La quasi-totalité des répondants (99 p. cent) estiment que la méthode d’enseignement utilisée par Equitas – une approche qui intègre connaissances des droits humains et éducation aux droits humains – leur a permis d’améliorer leur capacité à concevoir et à enseigner des programmes d’éducation aux droits humains.

Des participantes du PIFDH 2014

La vaste majorité des répondants (97 p. cent) disent qu’ils vont recommander la formation aux membres de leur organisation. Le sondage a été complété par 75 des 82 personnes ayant pris part au PIFDH de juin 2014. Les participants provenaient du sud et du sud-est de l’Asie (25), d’Afrique et du Moyen-Orient (39), des Antilles et d’Amérique latine (12), d’Europe centrale et de l’ex-Union soviétique (5), et du Canada (1).

Le PIFDH est un programme annuel d’une durée de trois semaines conçu pour renforcer la capacité de certaines personnes et organisations à s’engager dans des activités d’éducation aux droits humains efficaces (par ex., formations, campagnes de sensibilisation, diffusion d’information et plaidoyer) dans le but de bâtir une culture mondiale des droits humains. Le prochain PIFDH aura lieu en juin 2015. Les formulaires de candidatures seront disponibles sur le site web à la fin septembre 2014.

Selon les participants

« Le PIFDH m’a permis d’améliorer mes connaissances et mes compétences au-delà de ce que j’avais anticipé. Le programme est une véritable mine de ressources pour moi et je suis désormais mieux outillé pour travailler en éducation aux droits humains », affirme un participant d’Ouganda.

Un participant d’Algérie a aussi dit : « Cette formation très importante m’a permis de renforcer mes connaissances en matière d’éducation aux droits humains. Je suis désormais plus apte à mener des actions éducatives pour favoriser un changement dans mon organisation et à une plus grande échelle dans le temps. »

Ce programme est réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (MAECD) et avec l’appui d’Aimia.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste