fbpx
Together, we can create a better world : DONATE TODAY!
Ensemble, nous pouvons créer un monde meilleur : DONNEZ AUJOURD’HUI !
Skip to main content

EquiTalks : Les voix de l’éducation aux droits humains

Ce balado vise à faire entendre la voix de l’éducation aux droits humains, qu’il s’agisse des personnes qui travaillent fort au sein d’Equitas, de partenaires au Canada et dans le monde, ou peut-être même de vous un jour.

Il s’agit d’un balado qui cherche à faire entendre la voix de l’éducation aux droits humains – que ce soit les personnes qui travaillent dur au sein d’Equitas, nos partenaires au Canada et dans le monde, ou peut-être même vous un jour. Nous croyons qu’il est important de partager des idées sur les droits humains et d’apprendre les un-e-s des autres pour faire progresser l’égalité et la justice sociale – nous vous invitons à nous rejoindre dans cette aventure.

Chaque épisode contiendra des conversations visant à améliorer votre compréhension du potentiel de l’éducation aux droits humains et de la manière dont elle peut être utilisée de façon innovante pour renforcer les communautés et les individus. Ces discussions accessibles nous plongeront dans les parcours de défenseuses et défenseurs des droits humains, les leçons qu’elles et ils ont tirées et leurs visions des droits humains et de la justice sociale dans différents contextes.

Bienvenue à EquiTalks: Les voix de l'éducation aux droits humains

Épisode 6 : Rania Derbel, Coordonnatrice régionale du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord chez Equitas

Rania Derbel est coordonnatrice régionale chez Equitas, où elle couvre le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord. Dans cet épisode, elle parle de son parcours en psychologie et de son implication dans des camps de réfugiés avant de réorienter son travail vers les droits humains. Elle aborde aussi quelques bonnes pratiques pour parvenir à une collaboration équitable quand elle travaille avec les partenaires internationaux d’Equitas.

« Pour nous, un partenariat équitable repose sur une implication égalitaire dans ce que nous faisons. Notre rôle à nous, ce n’est pas de faire les choses pour eux, ou de leur tenir la main, mais d’être là pour les orienter et accompagner. »

rania-derbel
omaid-sharifi

Épisode 5 : Omaid Sharifi, Président de ArtLords, curateur, artiste et activiste (épisode en anglais)

Omaid est le Président de ArtLords, un mouvement artistique fondé en 2014 en Afghanistan impliquant des artistes et des activistes dans la création collective d’art publique, tels que des murales et du théâtre de rue. Avec cette initiative, Omaid vise à encourager la pensée critique sur les enjeux sociaux chez celles et ceux qui regardent les œuvres d’ArtLords. Dans cette épisode, nous avons discuté de l’importance de la pensée critique et de comment elle peut être stimulée à travers l’art, ainsi que de la façon dont l’art peut agir comme un outil utile et libérateur pour guérir d’un traumatisme.

« Nos murales invitent les gens à se poser des questions et encouragent la pensée critique. Pourquoi pensez-vous que ces enjeux se produisent, et pourquoi se produisent-ils? Que pouvez-vous y faire? »

Épisode 4 : Nika Naimi, Spécialiste de la prévention en cybercriminalité et Spécialiste en l'éducation chez Equitas

Nika est chez Equitas depuis octobre 2020 et nous raconte ses parcours personnels et professionels qui l’ont mené aujourd’hui à travailler en éducation aux droits humains. Dans cet épisode, elle partage avec nous sa vision des communautés inclusives et comment, selon elle, les jeunes réussisent à rester au cœur du changement social malgré les effets de la pandémie sur les connexions humaines.

« Les gens commencent à devenir des agents du changement, particulièrement les jeunes. Ils sont stimulés et passionnés par le fait de devenir des agents du changement dans leurs communautés et défendre les droits humains avec des actions concrètes. »

57[1]
Libertad[1]

Épisode 3: Libertad Benito Torres, Défenseuse de la justice de genre et conseillère en genre chez Equitas (épisode en anglais)

Libertad croit fermement à la justice sociale et à l’égalité de genre. Elle applique ces convictions dans son rôle de conseillère en genre chez Equitas, en travaillant à soutenir Equitas dans la mise en œuvre de l’intégration du genre et des perspectives intersectionnelles non seulement dans nos projets externes mais aussi dans nos structures internes. Dans cet épisode, nous avons discuté de son parcours en matière de droits humains qui comprend des thèmes tels que le féminisme inclusif, la reconnaissance des dynamiques de pouvoir au sein de mouvements sociaux, et le rôle que son enfance à joué dans sa motivation à vouloir démanteler les inégalités structurelles de genre.

« Les injustices sociales seront toujours là, et si vous êtes là pour le long terme, vous devez prendre soin de vous. » 

Épisode 2: Elom Ezuho, Chargé de programme principal Haïti chez Equitas

Elom est un fervent défenseur de la justice et de l’égalité. Ayant grandit au Togo en Afrique de l’ouest, l‘histoire de Nelson Mandela a été un élément déclencheur pour son intérêt envers les droits humains dès un très jeune âge. Il a fait ses études en économie du développement, toujours en gardant en tête un lien avec les droits humains, car ça été pour lui une façon de participer à changer les dynamiques. Dans cet épisode, on en apprend plus sur son parcours, les raisons et les inspirations qui l’ont amené à travailler pour la promotion et la défense des droits humains ainsi que sa conception des droits humains.  

« Ce que les défenseuses et défenseurs des droits humains font est tout simplement naturel et rien d’extraordinaire: c’est tout simplement la base de la vie elle-même. »

41[1]
Staff pictures (1)

Épisode 1: Amrita Kauldher, Éducatrice antiraciste et ancienne spécialiste en éducation chez Equitas (épisode en anglais)

Amrita est passionnée par la pédagogie antiraciste et l’éducation à la justice sociale. Elle a poursuivi ces intérêts en étudiant l’anthropologie, en enseignant et en développant des programmes et des ateliers, notamment sur les pratiques d’enseignement adaptées à la culture. Au cours de notre conversation, nous avons abordé des thèmes tels que l’éducation inclusive, le respect de la voix des jeunes, l’enseignement pendant la pandémie, et sa participation au plan d’action contre le racisme du ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique.

« …Le cœur de l’éducation aux droits humains commence par l’empathie et le fait de vraiment voir, honorer et accepter les gens. »