fbpx
 

Une campagne pour les droits des personnes LGBTI en Haïti

Home » Nouvelles » Dernières nouvelles » Une campagne pour les droits des personnes LGBTI en Haïti

À l’occasion de la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, célébrée le 17 mai, Equitas et Kouraj – organisation haïtienne pour les droits des personnes LGBTI – invitent les Haïtiennes et Haïtiens à appuyer la campagne nationale Ensemble pour l’égalité.

Menée en partenariat avec une trentaine d’organisations de la société civile et des institutions étatiques, cette campagne nationale dénonce toute forme de discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Chaque personne est invitée à devenir porte-parole d’un droit qui lui tient particulièrement à cœur. Ainsi, Belval, policier, affirme :

« Les personnes LGBTI ont le droit de porter plainte et de recevoir un bon accompagnement ».

De son côté, Priska, infirmière, est tout aussi catégorique :

« Les personnes LGBTI ont le droit d’avoir accès aux soins de santé. »

 

Priska, infirmière, soutient le droit à la santé des personnes LGBTI

 

Déjà, ils sont plusieurs centaines à appuyer cette campagne qui touche tous les milieux.

M. Renan Hédouville, Protecteur du citoyen, est porte-parole officiel de la campagne. Comme il l’a déclaré récemment, dans le cadre du Dialogue national pour promouvoir la non-discrimination, organisé par Equitas et ses partenaires:

« Les membres de la communauté LGBTI sont des citoyens et citoyennes à part entière. Le combat que mènent les défenseurs des droits pour le respect et la protection de l’intégrité physique, morale et psychologique des groupes minoritaires, c’est aussi notre combat à l’Office de la Protection du citoyen. »

 

M. Renan Hédouville, Protecteur du citoyen, est porte-parole officiel de la campagne Ensemble pour l’égalité

 

Ainsi, c’est avec grande fierté que l’Office de la Protection du citoyen (OPC) collabore activement aux différentes initiatives de sensibilisation et de promotion de la campagne.

En Haïti, les organisations qui défendent les droits des personnes LGBTI subissement régulièrement de l’intimidation et de la violence. En ce sens, soutenir la campagne Ensemble pour l’égalité est un geste audacieux qui démontre une ferme volonté de promouvoir l’égalité, la non-discrimination et l’universalité des droits humains, principes fondamentaux de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Comme le souligne Ian Hamilton, directeur général d’Équitas :

« Le courage, la solidarité et l’engagement des organisations haïtiennes en faveur des droits des personnes LGBTI sont une source d’inspiration pour les organisations de droits humains du monde entier. »

Le travail des organisations n’est pas facile puisque l’homophobie elle-même occasionne certains défis dans la promotion de la campagne. Par exemple, il peut arriver que des affiches promotionnelles soient dérobées ou vandalisées. Mais c’est avec patience et ténacité que les organisations s’unissent pour poursuivre l’éducation aux droits humains.

Aux dires de Charlot Jeudi, président de Kouraj, la Journée mondiale contre l’homophobie et la transphobie, célébrée dans plus de 100 pays, est une occasion unique de mobiliser les personnes et organisations alliées, issues de tous les secteurs:

« La lutte à l’homophobie, c’est une question de société. Ça concerne tout le monde. Le 17 mai, c’est l’occasion de relancer cette question et de dénoncer la violence. »

 

De son côté, Hétéra, coordonnatrice des activités du 17 mai chez Kouraj, précise :

« Le 17 mai est une date reconnue internationalement qu’on ne peut pas laisser passer en Haïti. En tant que personne trans, c’est une date très importante pour moi. C’est l’occasion de dire non à l’homophobie et à la transphobie. »

C’est dans cette optique que, à l’occasion du 17 mai, des activités spéciales auront lieu dans plusieurs localités haïtiennes. Des éducatrices et éducateurs en droits humains, formés par Equitas, auront l’occasion d’aborder la question des droits des personnes LGBTI avec les membres des communautés urbaines et rurales et de les inviter à participer à la campagne Ensemble pour l’égalité.

En février 2019, le Dialogue national pour promouvoir la non-discrimination des personnes LGBTI a ressemblé une centaine de personnes à Port-au-Prince

 

 

 

 

 

 

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste