PIFDH : Le compte à rebours, J-3

Home » Blogue Equitas » PIFDH : Le compte à rebours, J-3

Montréal – Le bureau d’Equitas s’est déplacé de Montréal à Ste-Anne-de-Bellevue où se tiendra le 34ième  Programme international de formation aux droits humains (PIFDH).

En fait, ce ne sont plus des hommes et des femmes qui font le voyage pour un haut lieu d’écoute, de dialogue et de libre expression, mais tout comme les hirondelles d’un printemps, c’est une ambiance qui s’installe pour accueillir les participants à une manifestation internationale.

Alors que des participants et des animateurs sont déjà sur les lieux, d’autres s’apprêtent à prendre de longs vols de la Syrie, du Sri Lanka, de l’Afghanistan, du Pakistan, de Haïti, de la République démocratique du Congo et de pleins d’autres pays, bref des quatre coins du monde, vers une destination: le Canada.

« A quelques jours de la date du début de la formation, les mots me manquent pour expliquer mon enthousiasme par rapport à cette nouvelle aventure. Je m’impatiente d’acquérir des connaissances en Droits Humains,  qui me seront très utiles dans le développement des programmes de développement humain de FONKOZE, l’institution pour laquelle je travaille. » me confie Jeff Aristide, un participant de Haïti.

Préoccupé, voire perturbé par ce changement qui casse leur routine 3 semaines durant, certains participants m’ont livré leur état d’esprit à travers un échange de courriels où j’ai fait connaissance avec eux, et où j’ai réalisé l’importance du programme.

Zainab, une participante du Pakistan s’exprime en anglais pour me dire (je me permets de traduire)  qu’elle vient d’une zone de PATA (Provincially Administrated Tribal Area) où la situation des femmes est désastreuse. Elles n’ont pas accès au système éducatif, aux services de santé et leurs droits les plus élémentaires sont bafouillés. Les plus courageuses qui militent pour leurs droits sont cibles d’attaques terroristes. Aussi, Zainab m’a expliqué que sa seule participation est déjà un succès pour elle, elle qui rêve et travaille au quotidien à développer son pays et à apporter des changements positifs au sein de sa communauté.

« J’ai hâte d’atterrir sur le sol de Montréal et de rejoindre le programme d’Equitas, un horizon d’attentes, prometteur et combien ambitieux, s’ouvre devant moi. Celui humain (les rencontres), pragmatique (les ateliers) et divertissant (la ville) se meuvent en moi. Ô Canada! À nous… tous! » Abderrahmane Haddad, participant du Maroc

Fraichement arrivée à Equitas, j’ai eu la chance de lire des documents sur le PIFDH, les collègues du bureau n’ont pas manqué de m’expliquer l’importance de ce programme. C’est un enrichissement et pour eux (voire nous) et pour les participants. Le témoignage de Zainab est venu confirmer l’importance de ce programme non seulement de part son contenu mais surtout de l’esprit de solidarité qu’il fait régner entre les défendeurs des droits humains.

Unis par leurs idées sans s’être déjà rencontrés, imaginez alors la force des participants une fois qu’ils auront fait connaissance et partager ensemble 3 semaines intensives.  Je vous donne rendez-vous à la fin de la formation pour vous en dire plus!

«I am excited to return as a facilitator to share what I’ve learned through my experiences and also to learn from the other participants and facilitators«. Marie Christian est canadienne, elle a participé au PIFDH en 2009 et cette année, elle revient en tant qu’animatrice.

D’ici la, je tiens à dire à  Zainab, Jeff, Abdelrahmne, Marie et à tous les autres participants et animateurs : j’ai hâte de vous rencontrer et d’apprendre à travers vos histoires la vraie définition du Courage.

Par Nour Awaiss, agente des communications à Equitas.

[:]