Le réseau mondial d’éducateurs aux droits humains d’Equitas grandit de 92 nouveaux membres !

Home » Nouvelles » Dernières nouvelles » Le réseau mondial d’éducateurs aux droits humains d’Equitas grandit de 92 nouveaux membres !

 

L’édition 2017 du Programme international de formation aux droits humains (PIFDH) d’Equitas est maintenant terminée !

Grâce aux compétences acquises lors de la formation d’Equitas à Montréal cet été, 92 leaders en droits humains dans plus de 50 pays pourront poser des actions porteuses contribuant à la paix, la sécurité et à la construction d’un monde plus égalitaire et inclusif !

Par exemple:

Liliam Cuevas poursuivra ses efforts de rassembler les différents parties prenant pour qu’ils puissent tous ensemble trouver des solutions durables, fondé dans les droits humains, à la paix en Colombie – Lire plus sur son travail dans La Presse.

 

 

Lorena Yanez, de la branche latino-américaine de l’ONG Hivos, utilisera ses nouvelles connaissances pour unir le mouvement LGBTQI au travers l’Amérique Latine et établir des formes plus approfondies de collaboration entre différents groupes sociaux – Écouter son entretien avec Radio-Canada International (en espagnol).

 

 

Rawan Barakat continuera à rendre l’éducation accessible aux enfants des quartiers défavorisés en Jordanie – y compris les jeunes réfugiés palestiniens –  et à travers les supports audio, leur apprendre les compétences dont ils ont besoin pour nourrir leur estime de soi, leur pensée critique et leur sentiment d’appartenance. – En savoir plus sur son travail dans cet entretien avec Radio-Canada international (en arabe)

 

 

Matcha Phorn-in habilitera les jeunes des groupes marginalisés, dont les groupes LGBTQI et les peuples autochtones, à se prononcer en tant que leader communautaires en Thaïlande.

 

 

Narenrda Dangol assurera que la voix des jeunes du Népal se fait entendre par ceux au pouvoir pour qu’ils puissent revendiquer l’accès à l’éducation équitable et sécuritaire.

 

 

Championne des droits des femmes, Salie Thiam, va utiliser les nouvelles stratégies d’actions acquises lors de la formation Equitas pour renforcer l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes et des filles au Sénégal. En savoir plus sur son travail de protection et de promotion des droits des femmes en Afrique de l’Ouest.

 

Salie Thiam, défenseuse sénégalaise des droits des femmes lors du Programme international de formation aux droits humains d'Equitas à Montréal, au Canada

 

 

Plus que jamais, nous avons besoin d’approches qui promeuvent la compréhension, le respect, l’inclusion, l’égalité et la réconciliation. L’éducation aux droits humains est une stratégie essentielle à cet égard.

La cohorte 2017 d’éducateurs aux droits humains formés à Montréal, Canada par Equitas contribue – à l’échelle mondiale – à protéger et promouvoir les droits humains de tous les groupes vulnérables, à renforcer l’égalité des genres et le pouvoir des femmes et des filles, ainsi qu’à soutenir la gouvernance inclusive et renforcer la paix et la sécurité dans les zones post-conflits.

… Et ils pourront maintenant compter les uns sur les autres pour obtenir du soutien, échanger des tactiques et des connaissances …et partager de bons souvenirs de leur temps ensemble au Canada!

 

 

 

Par Gabrielle Vendette,  Stagiaire aux communications – PIFDH 2017


Jetez un coup d’oeil!

Voir plus de nos belles photos sur notre page Facebook!

 

Encore plus!

Entendu au PIFDH 2017 :

« J’ai beaucoup appris personnellement et professionnellement de cette expérience qui a renforcé mes convictions et mon engagement de citoyen à contribuer au changement. »

« Participer au programme a été une excellente expérience personnelle et une opportunité pour notre fondation. »

« C’est une réelle opportunité pour un réseautage, pour des relations de partenariats avec d’autres activistes…et c’est un aspect très, très important pour nous, parce qu’on est dans un monde…où les gens doivent beaucoup partager. »

« Maintenant, grâce au PIFDH, je me sens capable de mieux accompagner les communautés dans la lutte contre les violences basées sur le genre et pour le respect des droits des femmes et des filles… »

« Les approches que nous avons apprise ici, je crois qu’elles nous donnent l’opportunité de parler de sujets qui, dans nos pays, ne sont pas encore courant et nous pouvons utiliser ses approches sans avoir l’étiquette de “nous sommes les droits humains” dans le front. »

« les droits humains, c’est un processus d’apprentissage, et il n’arrête pas ici, on le continue dans le futur. »

« Il y a plusieurs approches participative et techniques que j’ai appris ici que je peux facilement appliquer dans mon travail. »

 

Dans les médias sociaux

 

 

Ensuite?

Souhaitez-vous en savoir plus sur le pouvoir de l’éducation des droits humains pour combattre les inégalités et la discrimination?

Nous vous invitons à vous inscrire à la 8e Conférence internationale sur l’éducation aux droits humainsle forum des praticiens, décideurs et universitaires pour explorer des solutions innovantes aux défis mondiaux par l’éducation. Sous le thème « Rapprocher nos diversités », cette conférence rassemblera 300 participants du monde entier pour des ateliers pratiques et des sessions de travail présentant les derniers outils, le savoir et les meilleurs pratiques en matière d’éducation aux droits humains.  avant le 15 août (date prolongée) et profitez du tarif préférentiel!

Du 30 novembre au 3 décembre 2017 à Montréal, au Canada – INSCRIVEZ-VOUS DÈS AUJOURD’HUI!

 

Le Programme international de formation aux droits humains est réalisé avec l’appui financier du Gouvernement du Canada accordé par l’entremise d’Affaires mondiales Canada.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste