Le 22 juin 2011 : Equitas s’inquiète du sort d’un de ces anciens participants condamné à la prison à perpétuité pour son activisme pour les droits humains au Bahreïn.

Home » Nouvelles » Dernières nouvelles » Le 22 juin 2011 : Equitas s’inquiète du sort d’un de ces anciens participants condamné à la prison à perpétuité pour son activisme pour les droits humains au Bahreïn.

Abdulhadi Al Khawaja a été reconnu coupable aujourd’hui par un tribunal militaire et condamné à la prison à perpétuité pour ses efforts pour promouvoir et protéger les droits humains au Bahreïn. Selon Frontline, son procès ne répondait aux normes internationalement reconnues pour un procès juste. Abdulhadi est l’ancien président du Centre de Bahreïn pour les droits humains (BCHR) et a été actif dans le mouvement pro-démocratie. Il a assisté au Programme international de formation aux droits humains d’Equitas en 2004 et a été membre de notre réseau d’anciens participants au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis.

Compte tenu des allégations de mauvais traitements lors de sa détention, nous sommes inquiets pour la sécurité d’Abdulhadi. Nous croyons également que sa condamnation constitue une violation de ses droits humains fondamentaux, y compris les libertés d’expression, d’association et le droit de protection contre la détention arbitraire.

Pour plus d’informations, s’il vous plaît visitez: http://www.frontlinedefenders.org/node/15363
Éducateurs et éducatrices des droits humains réunis à Ste-Anne-de-Bellevue pour la 32e édition du Programme international de formation aux droits humains (PIFDH) ont démontré leur solidarité avec Abdulhadi le 23 juin 2011 et ont exigé sa libération immédiate et inconditionnelle. Voici la vidéo : Pour exprimer vos préoccupations, écrire au Roi:

Cheikh Hamad bin Issa Al Khalifa
Bureau de Sa Majesté le Roi
P.O. Box 555
Rifa’a Palace, Al-Manama, Bahreïn
Fax: +973 17664587
Formule d’appel : Your Majesty, / Sire, (Votre Majesté, dans le corps du texte)

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste