IRAK: Education aux droits humains pour les enfants

Home » Histoires du terrain » IRAK: Education aux droits humains pour les enfants

Dans un petit village à l’extérieur de Bagdad en Irak, Majida Salman Mohammad a rencontré ces trois jeunes enfants jouant dans une décharge. Quand elle leur a demandé pourquoi ils n’étaient pas à l’école, ils ont répondu avec candeur : « C’est quoi l’école? » Majida a donc posé la question à la mère de l’un d’eux. « Nos enfants, lui dit-elle, n’ont pas le droit d’aller à l’école locale parce nous avons fui notre village où il y avait trop de violence. » Cette photo prise par Majida met en évidence la condition critique dans laquelle vivent ces enfants et les personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays.

En 2005, Majida Salman Mohammad elle aussi a fui Bagdad après l’enlèvement et la libération de son fils. La famille a tout laissé derrière elle pour s’installer à Amman en Jordanie. Un jour, Majida découvre l’organisation Royal Society of Iraqi Expatriates et décide de faire du bénévolat, même si elle cumule déjà deux emplois. À partir de là, elle prend part à plusieurs formations aux droits humains mises en œuvre par Equitas au Moyen-Orient. En juin 2010, elle participe à la 31e édition du Programme international de formation aux droits humains qui l’inspire et l’incite fortement à poursuivre son travail en matière des droits humains.

Aujourd’hui, de retour à Bagdad, elle transfère les connaissances, habiletés et valeurs des droits humains acquises grâce à nos programmes à des institutions académiques, à des enseignantes et enseignants, étudiantes et étudiants et organisations communautaires pour que dans un avenir rapproché, tous les enfants iraquiens puissent aller à l’école et connaître leurs droits.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste