Charles Biddle Jr. vous invite à participer au cocktail-gala d’Equitas!

Home » Blogue Equitas » Charles Biddle Jr. vous invite à participer au cocktail-gala d’Equitas!

12 novembre 2014

Le flamboyant Cocktail-Gala d’Equitas se tiendra cette année encore au dernier étage du siège social du Cirque du Soleil, à Montréal (le fameux 7e Ciel!). Une date à retenir : le 12 février 2015. L’événement se veut un rassemblement pour tous les citoyens engagés (jeunes professionnels, gens d’affaires, militants pour la justice sociale, passionnés des droits humains, étudiants, retraités, etc.) qui souhaitent appuyer une noble cause tout en s’amusant follement, en bonne compagnie. C’est également l’occasion pour une sortie originale – clownesque! – à deux jours de la Saint-Valentin. Les profits seront versés à Equitas – Centre international d’éducation aux droits humains. L’artiste montréalais Charles Biddle Jr. vous invite personnellement à participer à cet événement. Dans cette entrevue, il explique pourquoi la cause d’Equitas – et le Cocktail-Gala en particulier – lui tient à cœur.

Nous vivons dans une société privilégiée, c’est vrai, mais une société qui se trouve aussi au cœur d’un monde où il y a beaucoup d’injustice et de violations des droits humains. Grâce à Equitas, j’ai la possibilité de contribuer à bâtir un avenir où les droits humains seront davantage respectés.

Equitas : Pourquoi est-il important pour vous de participer au Cocktail-gala d’Equitas?

Charles Biddle Jr. : Parce que je suis toujours interpellé par les causes humanitaires. Nous vivons dans une société privilégiée, c’est vrai, mais une société qui se trouve aussi au cœur d’un monde où il y a beaucoup d’injustice et de violations des droits humains. Grâce à Equitas, j’ai la possibilité de contribuer à bâtir un avenir où les droits humains seront davantage respectés. Alors ça prend parfois une soirée comme celle-ci pour dire : « Écoutez, faisons un petit effort, ça en vaut la peine! »

E : Que représente Equitas à vos yeux?

CBJ : Equitas est une organisation qui œuvre dans l’éducation aux droits humains depuis 1967. C’est une ONG internationale qui outille les défenseurs des droits humains, un peu partout dans le monde, pour qu’ils puissent transformer durablement leur communauté respective. Et plus important encore, Equitas est une organisation qui a été fondée ici, à Montréal, par des Québécois engagés (NDLR : notamment Thérèse Casgrain, engagée dans l’avancement des droits des femmes; John P. Humphrey, co-rédacteur de la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations unies). Nous avons toutes les raisons d’être fiers d’Equitas, de son rayonnement international et nous avons également mille bonnes  raisons pour l’appuyer dans sa mission humaniste en participant à des événements comme le Cocktail-Gala.

E : Quelle importance accordez-vous à l’éducation aux droits humains?

CBJ : L’éducation aux droits humains est fondamentale! Un peuple éduqué aux droits humains est un peuple qui peut se prendre en main. Je crois fermement que l’éducation doit être le premier endroit où il faut investir pour assurer le développement d’un pays, pour se doter d’outils de changement durable. On peut faire l’analogie avec l’histoire du pêcheur qui donne du poisson à l’homme qui a faim : si le pêcheur se contente de donner du poisson, l’homme finira toujours par avoir faim à nouveau, mais s’il lui apprend à pêcher, il lui donne les outils pour qu’il prenne en main son destin. C’est ce que les programmes d’éducation d’Equitas permettent d’accomplir, partout dans le monde.

Vous avez aimé cette histoire? Aidez-nous à en écrire davantage! Ce faisant, vous appuierez Equitas et contribuerez au développement de communautés comme celle de Yayi. Même les plus petits dons contribuent à la réussite de la mission d’Equitas! Voyez comment.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste