Célébrer la différence auprès des jeunes à Montréal au Canada

Home » Blogue Equitas » Célébrer la différence auprès des jeunes à Montréal au Canada

DARLEY POLONY — Montréal, Canada

 

Cette histoire fait partie de la série Nous sommes le changement en droits humains pour célébrer le 50e anniversaire d’Equitas (#Equitas50). Tout au long de l’année 2017, découvrez les histoires de 50 défenseur-e-s des droits humains. Ce ne sont là que quelques leaders parmi des centaines qui, avec l’appui d’Equitas, changent des vies à travers le monde par l’éducation aux droits humains.

Darley Polony est assise à son bureau truffé d’affiches, de photos et d’œuvres d’art qui en disent long sur son travail et sa passion pour la jeunesse. Elle irradie d’enthousiasme pour la vie et le changement. Fille d’immigrants haïtiens, Darley est reconnaissante que ses parents aient choisi d’élever leurs enfants au Canada et à Montréal en particulier. Ce qu’elle aime dans cette ville, c’est sa diversité et les possibilités infinies qu’elle offre.

Darley a grandi très tôt : ayant perdu ses deux parents lorsqu’elle était plus jeune, elle a dû devenir la tutrice légale de ses frères et sœurs. À la fin de l’adolescence, alors que Darley était tutrice pour les jeunes du Club Garçons et Filles de Dawson, son mentor et superviseur, confiant en ses capacités, a recommandé à Darley de s’impliquer dans le programme pour adolescents.

À cette époque, elle travaillait avec des jeunes dans un quartier défavorisé, majoritairement anglophone et blanc. Elle accepte alors le défi d’apporter son propre bagage et point de vue en prouvant qu’elle est là pour les jeunes — en dépit des différences culturelles et de son accent francophone. Cela n’a pas toujours été facile. « Quand j’ai commencé à travailler ici … il n’y avait pas beaucoup de gens qui me ressemblaient ». Elle admet avoir initialement fait l’objet de violences verbales. Mais au fil du temps, les jeunes ont commencé à s’ouvrir à elle. Elle donne un exemple du changement observé au fil des ans.

« Un jeune m’a présenté ses excuses il y a environ un an. Je le connaissais depuis qu’il avait onze ans, et une fois à 22 ou 23 ans, il m’a demandé pardon. Il m’a dit : “Darley, écoute, tout ça, c’était de l’ignorance — c’est fini maintenant — sincèrement, je te demande pardon, du fond du cœur, excuse-moi. Sans Dawson, sans toi, sans le programme pour les adolescents, sans toute l’équipe du programme, je ne sais pas où j’en serais aujourd’hui… Je sais que je t’ai mené la vie dure.” J’ai répondu : “Merci, mais tu es déjà pardonné depuis bien longtemps!” ».

 

 

Darley a commencé à s’impliquer auprès d’Equitas en 2009, un engagement qui a changé la perception qu’elle avait d’elle-même et de sa place dans le monde. « Travailler avec Equitas fait naître en nous l’idée qu’on a tout à fait le droit d’affirmer : 

“Oui, [le Canada] est mon pays d’adoption, et je suis fière d’être une immigrante. La différence est une chose merveilleuse, tout simplement” ».

Ses efforts récompensés par l’inauguration du Groupe des Filles de Dawson, elle a néanmoins senti le besoin d’en faire plus. Le programme Jeunes Femmes, Jeunes Leaders d’Equitas était l’étape idéale pour poursuivre ses efforts. Ce programme avait pour but de changer les choses au sein de Dawson et dans tout le quartier et a lancé Darley dans une véritable aventure dédiée à l’autonomisation. À travers ce programme, elle a transmis son message aux communautés du sud-ouest de Montréal, a encouragé la participation aux programmes de Dawson, et a donné aux jeunes femmes les outils nécessaires pour acquérir des compétences en leadership et de la confiance en soi. Le programme a changé sa vie et celle des jeunes femmes impliquées! Darley raconte l’histoire inspirante d’une fille, ordinairement très timide et nerveuse à l’idée de parler en public, qui a pris son courage à deux mains pour assister à une réunion d’Equitas au nom de Darley : « Elle est revenue de l’atelier et a dit :

“Darley, tu as changé ma vie”, et j’ai dit: “non, je n’ai pas changé ta vie, tu l’as changée toi-même; je t’ai simplement donné une occasion, à travers Equitas, de sortir de ta zone de confort” ».

Aujourd’hui, en tant que chargée du programme d’éducation de Dawson, elle s’assure que chaque projet dans lequel elle s’implique contienne des aspects liés aux droits humains. Darley supervise le programme « Visez la réussite », qui fournit un soutien scolaire aux élèves et tente de créer des liens entre la vie à la maison et la vie à l’école. Beaucoup de jeunes au centre ne connaissent que trop les défis de la toxicomanie, de la violence physique, mentale et émotionnelle, ainsi que la pauvreté. L’engagement de Darley rassure et réconforte les jeunes et les familles auprès desquels elle s’implique.

En tant que « citoyenne du monde », Darley croit que l’éducation aux droits humains est d’une importance vitale. Elle encourage les jeunes à accepter les autres et à célébrer leurs différences, que ce soit leurs origines, leur nationalité, leur religion, ou leurs croyances.

La participation de Darley au programme Parlons droits d’Equitas a fait émerger de jeunes ambassadeurs de la lutte contre la discrimination, qui encouragent le respect de la diversité.

« Avoir un impact dans sa communauté : voilà ce qui compte dans la vie », affirme Darley. Elle comprend maintenant ce que sa mère voulait dire par : « Si tu ne rends pas service aux autres, tu ne remplis pas ton rôle en tant qu’être humain ».

L’idée que Darley se fait de son avenir? « Qu’importe ce qui m’adviendra par la suite… tout ce que je veux faire, c’est habiliter les autres — par le biais des arts, de la culture ou de l’éducation. Je collaborerai toujours avec Equitas. Toujours. »

 


DARLEY POLONY — Montréal, Canada
Chargée du programme d’éducation, Club Garçons et Filles de Dawson
Chargée de projet pour le programme Parlons droit d’Equitas, depuis 2009
Animatrice pour le programme Jeunes Femmes, Jeunes Leaders d’Equitas, 2013-2014


Histoire rédigée par Jenny Stewart, Generation Linkers. www.generationlinkers.com

 

Avez-vous aimé cette histoire? Appuyez-nous! Même les plus petits dons peuvent aider Equitas à remplir sa mission.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste