fbpx Skip to main content

Le 9 décembre 2009 : Phil Fontaine recevra le tout premier prix Equitas pour l’éducation aux droits humains

Montréal – En l’honneur de la Journée internationale des droits humains, l’organisation montréalaise Equitas est heureuse d’annoncer qu’elle décernera à M. Phil Fontaine son tout premier prix annuel pour l’éducation aux droits humains. Ce prix, octroyé par un jury, reconnaît et célèbre les contributions exceptionnelles apportées au domaine de l’éducation aux droits humains. Le prix sera remis à M. Fontaine le 18 mars 2010 lors d’un cocktail gala à Montréal. 

M. Fontaine est reconnu pour son important travail de sensibilisation quant à l’importance des droits humains dans la vie de tous les Canadiens et Canadiennes. Notamment, son travail a contribué à faire avancer l’égalité, la justice sociale et le respect de la dignité humaine pour les populations autochtone et non-autochtone au Canada.

« Depuis plus de 40 ans, Equitas joue un rôle central dans l’éducation aux droits humains dans le monde entier et pour nous, c’est un privilège que M. Fontaine ait accepté d’être le premier récipiendaire du Prix Equitas pour l’éducation aux droits humains, déclare le directeur général Ian Hamilton. « Aujourd’hui, à la veille de la Journée internationale des droits humains, nous sommes fiers de partager cette histoire et de souligner le travail remarquable accompli par Phil Fontaine dans la promotion des droits humains des populations autochtones du Canada.» 

Réalisations exceptionnelles

 Phil Fontaine est une personnalité engagée et très respectée au Canada. Il a contribué au changement et à l’évolution sociale des Premières Nations depuis son élection comme chef de sa communauté à l’âge de 28 ans. Il vient tout juste de prendre sa retraite en tant que chef national de l’Assemblée des Premières Nations, après un troisième mandat sans précédent. Phil Fontaine est fier d’être membre de la Première Nation Sagkeeng au Manitoba et il joue toujours un rôle actif au sein de sa communauté.

 « Je suis à la fois touché et honoré d’être le premier à recevoir le prix Equitas pour l’éducation aux droits humains, » affirme Phil Fontaine. « Toute ma vie j’ai travaillé dans le but de combler l’écart entre la qualité de vie des peuples des Premières Nations et celle des autres Canadiens. Jusqu’ici, l’expérience s’est révélée extrêmement enrichissante et stimulante. Que cette passion soit reconnue par une organisation aussi respectée qu’Equitas est un véritable honneur. »

M. Fontaine a contribué avec succès à : 

  • la conscientisation, à l’échelon mondial, quant aux injustices et atteintes aux droits humains actuelles et passées subies par les peuples autochtones du Canada;
  • ouvrir la voie à un nouveau dialogue plus constructif entre autochtones et Canadiens non autochtones sur les atteintes aux droits humains de longue date;
  • mener une campagne en faveur de changements importants dans les politiques et pratiques du Canada laquelle a renforcé la justice sociale chez les peuples autochtones et à restaurer leur dignité;
  • négocier la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens, y compris plus de 5 milliards de dollars en compensation aux survivants ainsi que la création d’une Commission de vérité et réconciliation;
  • négocier l’Accord de Kelowna, une série d’ententes visant à améliorer les conditions de vie et la qualité de l’éducation des peuples autochtones (2005);
  • obtenir des excuses publiques de la part du gouvernement du Canada pour les abus commis sous le régime des pensionnats indiens (2008).

[:]