fbpx Skip to main content

Le 4 avril 2012 : Cocktail à l’honneur de Madame Asma Jahingir

Asma Jahangir, récipiendaire du Prix Equitas 2012, catégorie Éducation aux droits humains, défend avec acharnement les droits des femmes, des enfants et des minorités dans son Pakistan natal. Ce prix – décerné en reconnaissance d’un travail exceptionnel et de réalisations remarquables dans le domaine de l’éducation aux droits humains – lui a été remis le 4 avril dernier dans le cadre d’un cocktail dînatoire à Toronto..

Pendant plus de quatre décennies, elle a été à la tête de la lutte en faveur des droits humains au Pakistan. Elle a embrassé la cause des femmes battues, arraché des adolescents à l’antichambre de la mort, défendu des personnes accusées de blasphème, et réclamé justice pour les victimes de crimes d’honneur. Asma a sévèrement critiqué les lois discriminatoires envers les droits des femmes au Pakistan et elle a efficacement plaidé devant les tribunaux contre des lois injustes et des gestes abusifs commis par la communauté ou le gouvernement. Son implication dans la défense de l’égalité et des droits humains lui a valu l’emprisonnement, puis la détention à domicile, et sa famille et elle ont reçu bon nombre de menaces de mort. Le 27 octobre 2010, Asma Jahangir était la première femme à être élue Présidente de l’Association du Barreau de la Cour suprême du Pakistan.

Asma Jahangir est actuellement la directrice de AGHS Legal Aid Cell, un organisme qui offre gratuitement de l’aide juridique aux groupes marginalisés et vulnérables. Elle a également été présidente de la Commission des droits de l’Homme du Pakistan. D’août 1998 à juillet 2004, elle a été Rapporteur spécial des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires sommaires ou arbitraires, et d’août 2004 à juillet 2010, Rapporteur spécial des Nations Unies pour la liberté de religion.

Madame Jahangir est une ancienne participante au Programme international de formation aux droits humains d’Equitas.

No Comments yet!


Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste