Le 26 novembre 2013 : Lancement du projet Mosharka à Fes, Maroc

Home » Nouvelles » Dernières nouvelles » Le 26 novembre 2013 : Lancement du projet Mosharka à Fes, Maroc

Des jeunes et des organisations locales de l’Égypte, de la Jordanie, du Maroc, de la Tunisie et du Yémen font équipe avec Equitas pour lancer le tout nouveau projet Mosharka (« participation » en arabe). Ce projet de trois ans est financé principalement par l’Union européenne (750 000 €) et par la Fondation Ford. Il s’appuie sur le rôle vital joué par les jeunes dans la région lesquels ont été au centre des changements dramatiques survenus dans la région. Grâce au projet, les jeunes pourront participer activement à la promotion de la démocratie, de l’égalité ainsi que des libertés et droits fondamentaux dans leurs sociétés respectives. Mosharka aidera également les jeunes femmes et les jeunes hommes à mieux comprendre les principes et valeurs des droits humains et à les mettre en application pour faire avancer l’égalité, la diversité, la non-discrimination et l’accès à la justice pour les jeunes. Au moins 1000 jeunes prendront part à des formations et à des activités axées sur l’action dans le but de développer un agenda régional inclusif et commun pour les jeunes. Le projet a été lancé le 12 novembre au cours de l’atelier régional à Fès, au Maroc. Cet atelier a réuni 26 participantes et participants des cinq pays impliqués dans le projet. À l’issue de l’atelier, une série de sessions nationales et d’initiatives mises en œuvre par les jeunes s’amorcera, et un Forum jeunesse régional viendra clore le projet en 2015. Lisez plus sur le lancement dans le Le Matin: Leçons de démocratie aux jeunes, 19 novembre, 2013 Lisez le communiqué de presse. Le projet est mis en œuvre conjointement par Equitas et six organismes partenaires : le Arab Network for Citizenship and Human Rights Education (ANHRE – une organisation régionale basée en Jordanie), la Horus Foundation for Development and Training (Égypte), l’Association marocaine pour l’éducation et le développement de la jeunesse (Maroc), la Change Academy for Democratic Studies (Jordanie), la Youth Leadership Development Foundation (Yémen) et l’Association des femmes tunisiennes pour la recherche et le développement (Tunisie).

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste