Des défenseurs des droits humains se mobilisent contre les grossesses précoces en Côte-d’Ivoire

Home » Nouvelles » Dernières nouvelles » Des défenseurs des droits humains se mobilisent contre les grossesses précoces en Côte-d’Ivoire

9 septembre 2014

D’anciens participants de la Session régionale de formation aux droits humains (SRFDH)  se sont mobilisés à Gonzacqueville, en Côte-d’Ivoire, contre les grossesses précoces qui contraignent les jeunes filles à interrompre leur formation en milieu scolaire. La manifestation organisée par les anciens participants de la SRFDH, en partenariat avec Equitas et le Réseau Equitas – Côte d’Ivoire, s’est tenue le samedi 30 août dernier et a réunis des gens de tous le milieux de la communauté.

Des manifestants se mobilisent contre les grossesses précoces à Gonzacqueville, en Côte-d’Ivoire. L’événement a été organisé par d’anciens participants de la SRFDH, en partenariat avec Equitas et le Réseau Equitas – Côte d’Ivoire.

« Nous souhaitions ainsi conscientiser la population sur ce phénomène qui prend de l’ampleur », affirme la porte-parole de la campagne, Koné Ténin. Quatorze cas de grossesses précoces ont été rapportées récemment au lycée de Gonzacqueville. La mise en place de cette campagne de sensibilisation est consécutive à une formation d’éducation aux droits humains offerte par Equitas en Côte-d’Ivoire, en avril 2014.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste