fbpx
 

COVID-19 en Haïti – Urgence de protéger les droits des personnes LGBTQI

Home » Nouvelles » Dernières nouvelles » COVID-19 en Haïti – Urgence de protéger les droits des personnes LGBTQI

 

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, Kouraj – principale organisation haïtienne pour les droits des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans, queer et intersexuées (LGBTQI) et partenaire d’Equitas depuis 2010 – constate une nette augmentation des violations des droits des personnes LGBTQI en Haïti.


La violence homophobe est de plus en plus présente. Des personnes LGBTQI sont harcelées ou agressées en pleine rue, sous prétexte qu’elles seraient responsables de la pandémie. Sur les réseaux sociaux, des vidéos affirment que le virus serait une réponse divine pour punir l’homosexualité en Haïti. Les organisations de droits humains ont mainte fois dénoncé ces préjugés et fausses croyances.  Malheureusement, les discriminations persistent et les appels à la violence envers les personnes LGBTQI se multiplient.

Même avant la pandémie, la situation des personnes LGBTQI n’était pas facile. Dans le cadre du programme Ensemble pour l’égalité, mené conjointement par Equitas et Kouraj depuis 2016, la stigmatisation et la discrimination ont été identifiées comme obstacles importants au respect des droits. En effet, bon nombre de personnes LGBTQI vivent dans la pauvreté parce qu’on refuse de les embaucher ou qu’on les a congédiées en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Certaines n’ont pas d’endroit où dormir, car elles ont été rejetées par leur famille.  D’autres ont des problèmes de santé, mais se voient refuser l’accès aux soins.  Ainsi, le programme Ensemble pour l’égalité vise à promouvoir les principes d’égalité et de non-discrimination dans les domaines suivants :  éducation et emploi ; santé et environnement ; justice et sécurité ; intégration communautaire et participation citoyenne.

Comme l’explique Hétéra Estimphil, femme Trans et présidente de Kouraj, la pandémie de COVID-19 est un problème supplémentaire auquel doit faire face cette communauté déjà très vulnérable :

« Si je reste confinée à la maison, je ne pourrai plus subvenir à mes besoins. Mais si je sors, je risque d’être violentée ou de contracter la maladie, sans possibilité d’être soignée adéquatement. »  

Ainsi, dans le contexte de cette pandémie, protéger les droits des personnes LGBTQI relève de l’urgence.

Pour Kouraj, qui connait bien le contexte local, la priorité actuelle est de répondre aux besoins de base des membres de la communauté LGBTQI et ce, autant en milieu rural qu’à Port-au-Prince. Avec l’appui de ses allié-e-s, Kouraj amorce un projet de sensibilisation et d’aide d’urgence pour informer les personnes LGBTQI des moyens à prendre pour prévenir la maladie et leur fournir du matériel d’hygiène ainsi que de l’aide alimentaire. Au cours des prochains mois, Kouraj recevra notamment l’appui de Equitas, du Ministère des relations internationales et de la francophonie du Québec et de OutRight Action International pour poursuivre son travail d’éducation aux droits humains et répondre à ces besoins urgents.

Au cours des dernières années, le mouvement LGBTQI haïtien a connu des avancées significatives. Par exemple, dans le cadre du programme Ensemble pour l’égalité, des alliances stratégiques ont été établies avec la société civile, les institutions étatiques, les médias et certains groupes religieux. Des progrès ont été observés en matière de participation citoyenne et d’accès aux services. (Pour en savoir plus sur le programme Ensemble pour l’égalité). Toutefois, ces avancées récentes sont fragiles et menacées par la crise actuelle. Poursuivre le travail d’éducation aux droits humains et la promotion de l’égalité et de la non-discrimination s’avèrent donc plus vital que jamais.

Vous voulez soutenir le travail d’Equitas en faveur des droits des personnes LGBTQI ? Nous vous invitons à participer à notre EquiTalks avec Victor Madrigal-Borloz, Expert indépendant des Nations Unies sur la Protection contre la violence et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre, ou encore à faire un don pour soutenir l’éducation aux droits humains.

Font size - Taille de la police
Contrast - Contraste