fbpx Skip to main content

Les jeunes de Rawabet en Jordanie : portrait d’un parcours transformateur

L’initiative Rawabet en Jordanie, c’est le parcours de 30 jeunes femmes et hommes qui ont décidé de mettre de l’avant leur liberté de choix et qui ont travaillé avec une passion inégalée en croyant en la valeur et la dignité des êtres humains, pour toucher la vie de plus de 1500 personnes de la communauté locale.

Le 28 octobre dernier, un forum national s’est tenu virtuellement en Jordanie sous le thème Jusqu’à quand?, soulignant ainsi l’aboutissement de trois ans d’efforts dans le cadre de l’initiative Rawabet d’Equitas, réalisée en partenariat avec Ruwwad à AmmanCe forum avait pour but d’aborder les problèmes de discrimination envers les femmes en Jordanie et d’en retirer des recommandations avec l’aide des participant-e-s. Il a été organisé par une équipe de jeunes leaders impliqués dans l’initiative Rawabet ainsi que Ruwwad, l’organisation partenaire d’Equitas en JordanieCe sont plus de 100 personnes provenant de la société civile, du secteur public et du secteur privé qui ont participé au forum, toutes et tous intéressés aux questions des droits humains en Jordanie.  

Dans son discours d’ouverture, Odette McCarthy, Directrice générale d’Equitas, a expliqué comment à travers cette initiative d’éducation aux droits humains, Equitas avait pour objectif drenforcer les capacités des jeunes, des femmes et des personnes vivant avec un handicap à s’engager dans le processus démocratique pour exercer leurs droits humains. Pour y arriver, Rawabet a mis l’approche fondée sur les droits humains au cœur de ses activités et a misé sur la communication et les technologies de l’information comme les médias sociaux et les plateformes web comme outils clés 

Cette initiative n’aurait pu avoir lieu sans l’engagement précieux et la profonde implication d’un groupe de 30 jeunes leaders. Ces jeunes ont appris à appliquer une approche fondée sur les droits humains au moyen d’ateliers de formation et de séances d’encadrement approfondies soutenues par Equitas et RuwwadC’est suite à ces formations, à l’appui et à l’acheminement d’outils de la part d’Equitas que les jeunes ont pu lancer des campagnes digitales pour créer un mouvement d’activisme en ligne, d’autant plus d’actualité en ce temps de pandémie. Toutes les composantes de l’initiative Rawabet, incluant les actions communautaires sont basées sur l’approche fondée sur les droits humains et sur l’intégration de la perspective de genre. Lors de la mise en œuvre des actions communautaires développées et mises en œuvre par les jeunes de Rawabet, des actions ayant pour but d’influencer les responsables de prise de décision en Jordanie pour prendre des engagements visant la promotion des droits des femmes ont été menées. 

Rawan Alamayreh, qui a dirigé et coordonné l’initiative de Rawabet au sein de Ruwwad, a bien présenté le chemin qu’ont parcouru les jeunes ces dernières années lors du forum. Elle a rappelé qu’au cours de leur travail, les jeunes ont non seulement cherché à trouver les causes les plus importantes et les fondements des violations des droits humains, mais ils ont aussi adopté une culture des droits humains comme pratique. Ils l’ont fait en mettant l’accent sur la participation et l’inclusion des groupes marginalisés dans leurs actions communautaires, ainsi qu’en mettant de l’avant l’importance de l’égalité, de la responsabilité des responsables de prise de décision, de la transparence totale et de l’autonomisation des membres de la communauté pour créer le changement 

Leur travail visait à bâtir des communautés plus sûres, plus inclusives, durables et plus respectueuses des droits humains. À chaque étape, les jeunes ont dénoncé les comportements discriminatoires à l’égard des femmes dans leur environnement, insisté sur l’importance de l’utilisation d’un langage inclusif et de la reconnaissance des préjugés qui alimentent les stéréotypes sexuels injustes à l’égard des femmes.

C’est pourquoi, lors du forum, ces jeunes ont demandé Jusqu’à quand? ces violations flagrantes des droits humains allaient-elles continuer? Comme l’a rappelé Rawan dans son discours :  

«La discrimination à l’égard des femmes a des racines qui s’étendent à nos foyers, au sein de nos familles, dans nos bureaux et nos espaces de travail, au sein du parlement et des ministères, et dans les espaces où la vie démocratique se passe en général. Les droits humains sont indivisibles et donc, les violations dans un de ces espaces sont liées à des violations dans d’autres espaces comme cause à effet.» – Rawan Alamayreh


À travers l’initiative Rawabet mis en œuvre dans la région du Moyen Orient et de l’Afrique du Nord, ce sont plus de 230 000 personnes en Jordanie, en Tunisie, au Maroc et en Égypte qui auront été touchées à travers 14 actions communautaires et des campagnes médiatiques avec des messages ciblés à propos de leurs droits. Ces personnes ont ainsi pu amplifier les demandes aux responsables de prise de décision afin d’exercer leurs droits humains, en particulier pour les groupes marginalisés.  

Cependant, le travail ne se termine pas maintenant que Rawabet tire à sa fin. Comme l’a dit Samar Dudin, directrice régionale et responsable des programmes de Ruwwad, lors du forum :   

« L’efficacité technologique grâce à laquelle cet événement a eu lieu a contribué à formuler des recommandations de plaidoyer à travers des discussions qui ont exploré en profondeur les obstacles et les changements législatifs requis vers une plus grande égalité de genre et le respect des droits des femmes. Ruwwad discutera de ces résultats avec les jeunes leaders et les communiquera au Conseil supérieur des droits humains ainsi qu’au Comité national des femmes. » 

Des résultats tangibles témoignent du parcours remarquable de ces 30 jeunes femmes et hommes et de l’impact du partenariat entre EquitasetRuwwad en Jordanie, donnant un sens à l’ensemble du travail et des efforts réalisés. C’est cet impact qui donne l’énergie de poursuivre la route vers la réalisation des droits humains en Jordanie 

Avez-vous aimé cette histoire?

Il existe d’innombrables histoires de changements portés par des personnes dont le pouvoir d’agir a été renforcé grâce aux programmes d’éducation aux droits humains d’Equitas.

Donnez pour renforcer le pouvoir d’agir des défenseuses-seurs des droits humains qui engendrent de réels changements en ces temps complexes et incertains.

Chaque don compte!