fbpx Skip to main content

Alejandra Sardá-Chandiramani | Militante des droits sexuels, ancienne directrice du Forum AWID et de Co-creating Feminist Realities

AlejandraSardra

Alejandra Sardá-Chandiramani (elle) est une militante féministe et traductrice de l’Argentine qui vit actuellement en Uruguay. Elle a aussi vécu dans d’autres endroits en Amérique latine, en Europe et en Asie. Après de nombreuses années de travail très enrichissant avec différentes organisations féministes comme l’Association pour les droits des femmes dans le développement (AWID), Mama Cash et Akahatáelle a pris sa retraite du travail à temps plein avec les ONG. Elle est actuellement conseillère de RESURJ, une alliance féministe transnationale dirigée par le Sud, membre du conseil d’administration d’Akahata et du comité communautaire de Mama Cash. Elle travaille également, en tant que traductrice pour des organisations et des fonds féministes, transgenres et de travailleuses-eurs du sexe. Elle a fait des études supérieures en psychologie, en traduction littéraire et des études supérieures sur le genre et la psychologiclinique ainsi que sur les droits humains à l’international. En tant que militante, Alejandra est impliquée dans les mouvements de défense des droits des lesbiennes, des bisexuels et des homosexuels au niveau local, régional et international depuis la fin des années 80. Elle soutient également les processus politiques anti-impérialistes en Amérique du Sud. Elle est mariée à Radhika Chandiramani et son objectif pendant sa retraite est de mener une vie plus lente, plus humaine, mais toujours enrichissante.